UE: il faut éviter toute escalade pendant la manifestation, l’Albanie a besoin d’un dialogue multipartite

TIRANA, 15 mars /ATA/ – A la veille de la manifestation du 16 mars, la délégation de l’Union européenne à Tirana a réaffirmé l’importance du droit fondamental de tous les citoyens albanais de manifester, tout en attirant l’attention sur le fait qu’“il doit être exercé de manière pacifique sans recourir à la violence”.

“Ce droit est un pilier central de toute société démocratique, mais il doit être exercé de manière pacifique, sans recours à la violence”, a déclaré la présence de l’UE à Tirana.

“Toute forme d’incitation à la violence n’est pas tolérable. Nous exhortons encore une fois tous les chefs de parti à montrer la responsabilité d’éviter toute escalade pendant la manifestation”, indique le communiqué de presse de la délégation de l’UE à Tirana.

“Nous considérons que la décision d’abandonner les mandats parlementaires entravent sérieusement le fonctionnement de la démocratie en Albanie, et cela affecte l’intégration du pays dans l’UE, une perspective entièrement partagée par 93% des citoyens albanais.

“Nous continuons à soutenir ceux qui sont engagés dans le processus démocratique au Parlement, également la préservation des intérêts de la population albanaise qui veut continuer à avancer vers l’UE. Des progrès ont été réalisés depuis juin dernier en particulier sur la réforme de la justice, ainsi que dans la lutte contre le crime organisé, mais il reste encore à faire pendant les trois prochains mois”, ajoute le communiqué de presse.

La délégation de l’UE estime qu’“il est maintenant très urgent de surmonter la situation politique actuelle en établissant une plate-forme nationale de dialogue entre tous les parties concernées, également en vue des prochaines élections municipales de juin”.

“L’Albanie a besoin d’un dialogue multipartite sur les réformes les plus urgentes, y compris la réforme du cadre juridique du système électoral conforme aux recommandations de l’OSCE / BIDDH.

/j.p/ /irmapu/