Meta à Rome: Albanie, un potentiel défiant en faveur de l’engagement de l’OTAN

TIRANA, 15 avril /ATA/ – Dans le cadre du dixième anniversaire de l’adhésion de l’Albanie à l’OTAN, le président de la République, Ilir Meta, a effectué une visite au Collège de défense de l’OTAN à Rome, en tant qu’l’invité d’honneur.

Dans son discours lors de cette réunion, le président Meta a déclaré: “L’Albanie est prête à assumer toutes les responsabilités nécessaires pour poursuivre le rôle irremplaçable du renforcement de la stabilité dans les Balkans”.

“L’Albanie est prête à assumer toutes les responsabilités qui lui incombent, notamment en remplissant son rôle irremplaçable en tant que facteur de stabilité dans la région, en tant que promoteur inlassable de la coopération et de l’intégration régionale et en tant que fervent partisan des ‘Portes ouvertes’ de l’OTAN et en tant que partenaire de stratégique de l’Alliance grâce à une politique étrangère cohérente et fiable”, a déclaré Meta.

Il y a quelques jours à peine, a poursuivi le président, nous avons célébré à Tirana le 10e anniversaire de l’adhésion de l’Albanie à l’OTAN, l’une des dates les plus importantes de l’histoire moderne de notre pays et des Albanais et un événement d’importance historique non seulement pour l’Albanie, la région des Balkans occidentaux.

“Ce processus ne pourrait pas etre réussi sans le soutien et l’assistance sincères de nos amis et partenaires, les pays membres de l’OTAN. Au cours du processus d’adhésion à l’OTAN, l’Albanie a connu de profondes transformations, des défis difficiles et des résultats remarquables. Les transformations politiques internes, les réformes constitutionnelles et juridiques, les réformes du système économique, mais surtout les réformes profondes du plan de politique étrangère, du système de sécurité et de défense, constituent les réalisations les plus importantes de mon pays pour ce qui est de remplir les obligations d’adhésion à l’OTAN. L’établissement due contrôle démocratique civils sur les structures de sécurité et de défense et la transformation des Forces armées albanaises d’une armée populaire avec les conceptions de la guerre froide en une armée moderne et professionnelle est l’aspect le plus impressionnant de ce processus”, a déclaré Meta.

Tout en soulignant que, non seulement au cours de ce processus de transformation radicale de la société albanaise, mais également aujourd’hui, le soutien constant des citoyens albanais (plus de 90%), l’opinion publique, la société civile et un large consensus politique et inclusif sont les éléments qui distinguent le cas de l’adhésion de l’Albanie à l’OTAN, montrant ainsi non seulement l’orientation politique, mais surtout l’orientation et l’affiliation occidentale des Albanais.

“Notre engagement vis-à-vis de l’OTAN sert non seulement notre sécurité nationale et le développement du pays, mais il incombe avant tout au service de la paix, de la stabilité et de la sécurité de notre région, en Méditerranée et au-delà. La position géostratégique de l’Albanie représente un potentiel ambitieux dans l’intérêt de l’engagement de l’OTAN, mais constitue à la fois un terrain convoité et attrayant pour les ambitions et les objectifs d’autres acteurs étatiques et non étatiques visant à affaiblir l’Alliance, à scinder l’Union européenne et à miner la confiance réciproque qui nous rassemble au sein de l’OTAN et de l’UE”, a souligné le président Meta.

/e.xh/ /irmapu/