Monseigneur Gjergj Frendo: dialogue pour résoudre la crise, les politiciens doivent prendre en compte le bien commun plutôt que le bien personnel

Notre service de nouvelles en anglais et en français est accessible via [email protected] ou par téléphone au +355 4 22355823.

Existing Users Log In
   
New User Registration
*Required field
Previous articleDéclaration de l’ambassade des Etats-Unis deux jours de la manifestation de l’opposition
Next articleBushati pour “DerStandard”: l’élargissement, au profit de l’Albanie et de l’UE