Fonds de garantie de 150 millions d’euros pour les prêts aux agriculteurs

 

TIRANA, 22 mai /ATA/ – La directrice de l’Agence de développement agricole et rural (ADAR), Frida Krifca, a déclaré que le gouvernement avait mis à la disposition des agriculteurs des instruments pour stimuler le crédit agricole, lors d’une réunion vendredi avec des agriculteurs à Lundër, dans la région de Tirana.

“L’accès au financement est l’un des principaux problèmes d’investissement dans l’agriculture. Il est encore difficile pour les banques de prêter à l’agriculture, car elle est considérée comme un secteur à haut risque. En 2015, l’Etat a créé le fonds de garantie de 150 millions d’euros de financement du gouvernement albanais et de la BERD, pour permettre le financement des agriculteurs”, a estimé Krifca.

“L’Etat est porté garant pour que l’agriculteur sera crédité par la banque. Il s’agit d’un mécanisme et d’un instrument important à la disposition des agriculteurs. Il y a 6 banques qui proposent ce produit et une institution de microfinance. Vous pouvez être informé de ce problème chez Agropika, ce qui vous aide à agir”, a-t-elle déclaré.

“En outre, nous avons réussi à garantir que le contrat de l’agriculteur avec ADAR, servirs la banque comme garantie de crédit, ne nécessitant pas de garantie supplémentaire pour l’agriculteur et lui donnant la possibilité de bénéficier de ce financement”, a-t-elle affirmé.

L’Etat souhaite que les agriculteurs bénéficient de ces financements, a déclaré Krifca.
e.xh/ j.p/r.e//irmapu/