Home Important Bushati : l’Albanie a enregistré des progrès significatifs sur le chemin vers l’UE

Bushati : l’Albanie a enregistré des progrès significatifs sur le chemin vers l’UE

11 min read
0
14

TIRANA, 12 février /ATA/- Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Ditmir Bushati a indiqué que « les décideurs de l’Union européenne ne doivent avoir aucun doute sur l’engagement de l’Albanie à ouvrir des négociations d’adhésion », lors d’une interview accordée à la revue « The Parliament Magazine ».

« L’Albanie peut être considérée comme un leader régional et nous pensons que nous méritons la reconnaissance des succès accomplis », a déclaré le chef de la diplomatie albanaise.

Voici l’intégralité de l’interview de Ditmir Bushati :

La Commission européenne a publié, le 6 février, son document de stratégie tant attendu intitulé « Une perspective d’élargissement crédible pour un engagement plus fort de l’UE avec les Balkans occidentaux ».

Le document affirme que l’adhésion des pays des Balkans occidentaux à l’UE est dans les intérêts politiques, sécuritaires et économiques de l’Union européenne, et que la perspective crédible d’adhésion pourrait être un moteur de transformation de la région, contribuant ainsi à une Europe unie, fondée sur des valeurs communes.

Le document de stratégie souligne que « l’Albanie a réalisé des progrès constants sur la voie de l’intégration européenne » et que « la Commission est prête à préparer des recommandations pour l’ouverture des négociations d’adhésion sur la base des conditions remplies ».

C’est une opportunité historique. Depuis plus de 20 ans, les dirigeants européens ont parlé de leur soutien à la perspective européenne des pays des Balkans occidentaux. Nous pensons que le temps est maintenant venu de mettre ces mots en pratique.

Nous avons la responsabilité de l’inclure dans un agenda pro-européen plus large pour construire une Union européenne plus forte, plus unie et plus démocratique, comme l’a déclaré le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, dans son discours sur l’état de l’Union, prononcé en septembre dernier.

Il ne faut pas avoir aucun doute sur l’engagement de l’Albanie. Nous sommes déterminés à transformer cette opportunité en réalité. Nous comprenons que l’UE attend de nous des résultats concrets et que le processus d’évaluation de ces résultats sera difficile mais juste et fondé sur le mérite.

Il existe un fort consensus parmi les citoyens albanais pour rejoindre l’UE et nous avons toujours fournis des efforts importants en vue de l’alignement sur les normes de l’UE. Selon des sondages, 80% des Albanais voient leur avenir au sein de l’UE, avec des valeurs partagées et une caractéristique commune, l’importance de la primauté du droit, le respect commun des droits des citoyens et le renforcement des capacités de bonne gouvernance.

Une coopération économique renforcée est également vitale pour nos stratégies d’emploi. L’UE est le plus important partenaire commercial de l’Albanie. Les exportations albanaises vers les pays de l’UE sont estimées à 2,82 milliards d’euros. Nous avons également apporté une importante contribution à la sécurité de l’Europe, au renforcement de la protection des frontières, de la lutte contre le crime organisé, le terrorisme international et aux efforts visant la gestion des flux migratoires. Notre politique étrangère est pleinement alignée sur la politique étrangère et de sécurité commune de l’UE.

Le gouvernement albanais a accompli des progrès constats dans les cinq domaines définis par Bruxelles avant l’ouverture des négociations d’adhésion: la réforme administrative, la protection des droits de l’homme, la lutte contre la corruption, la réforme judicaire et la lutte contre le crime organisé.

Nous savons par expérience que la mise en œuvre de la réforme n’est pas simple, car nous sommes confrontés à l’opposition politique d’éléments récidivistes de notre société qui résistent au changement et qui ont intérêt à conserver les « mauvaises vieilles habitudes ». Nous sommes déterminés à réussir et à rendre les réformes irréversibles. Nous savons bien que certaines réformes peuvent être douloureuses, quand cela arrive, cela signifie que cette méthode fonctionne réellement et qu’elle a un impact réel.

Le Parlement albanais a adopté, l’année dernière, des lois sur une réforme profonde du système judiciaire  qui a entrainé d’importantes modifications constitutionnelles et mis en place une nouvelle procédure de contrôle judiciaire. Cette réforme a également eu un impact direct sur le renforcement de la lutte contre la corruption et la criminalité organisée. Nous voulons souligner avec une certaine fierté que le modèle que nous avons élaboré, avec l’aide et les conseils de l’UE, il y a deux ans, est maintenant proposé à tous les pays des Balkans occidentaux.

Le travail que nous avons accompli jusqu’à présent nous permet de mettre en place une plate-forme solide pour poursuivre le travail dans le cadre des négociations d’adhésion. À cet égard, l’Albanie peut être considérée comme un pays qui joue un rôle de leadeur dans la région et nous méritons la reconnaissance des progrès enregistrés.

Il est important de souligner que les négociations d’adhésion peuvent jouer un rôle important de catalyseur pour accélérer la réforme, alors que la perspective d’adhésion est clairement perçue par les citoyens comme un rêve. Il devient réel quand il est visible à l’horizon. Le processus de négociation nous encouragera à accentuer les efforts pour rejoindre l’UE.

/k.s/a.g/dm/

 

 

 

 

 

Load More Related Articles
Load More By Drita Musai
Load More In Important

Check Also

Le programme national d’emploi présenté au printemps

TIRANA, 23 fév /ATA/ – Le Premier ministre Edi Rama a déclaré que le Programme natio…