Home Actualité Débat au sein de la commission de stabilisation et d’association sur les élections, Macovei-Kukan: Elles étaient bonnes

Débat au sein de la commission de stabilisation et d’association sur les élections, Macovei-Kukan: Elles étaient bonnes

8 min read
0
8


TIRANA, 13 fév /ATA- I. Vata/ – Les élections de 2017 étaient bonnes, mais il faut oeuvrer encore sur une loi électoral en coopérant les uns avec les autres, a déclaré mardi la présidente de la Délégation du Parlement européenne, Monica Macovei lors de la 12ème réunion de la Commission parlementaire de stabilisation et d’association UE-Albanie qui se tient en Albanie.

Le deuxième jour de cette réunion présidée par la présidente de la délégation du PE, Monica Macovei et le président de la délégation albanaise, Taulant Balla, était axé sur les recommandations de l’OSCE-BIDDH concernant les sujets touchant les pays et la réforme électorale, et déroulé en présence du député européen Eduart Kukan.

Dans son intervention, la présidente de la délégation du PE, Monica Macovei a abordé le dernier scrutin et de ceux à venir, les membres de la majorité et de l’opposition ayant discuté de ce sujet.
“Certaines des recommandations ont été tenu en compte et il y a des améliorations, mais il reste encore beaucoup à faire. Concernant les recommandations, les autorités doivent œuvrer sur la réforme électorale. Il est très important d’analyser les politiques, ces recommandations afin de faire des pas en avant. Il est nécessaire d’être unis sur la mise en œuvre des réformes et non le contraire. Travaillons alors tous ensemble pour apporter des modifications à la loi sur la réforme électorale”, a souligné Mme. Macovei.

Elle a ensuite suggéré aux partis politiques de coopérer au sujet de la réforme électorale.

“Les recommandations sont accessibles à tous, elles sont publiques et à cet égard, je m’adresse à tous les partis. Certains d’entre vous ont dit que les élections étaient les pires, mais le rapport ne dit pas ça. Notre délégation a suivi ces élections et nous ne pouvons pas dire une telle chose, en revanche, les élections ont été bonnes. Nous nous référons à tous les partis. Certes, les recommandations données par le rapport de l’OSCE/BIDDH sont essentielles.

Se référant aux contestations sans fondement et le désaccord entre les partis politiques dans le pays sur la norme électorale, Kukan a déclaré que “les élections de juin étaient bonnes”.
Le coprésident de la commission parlementaire sur la réforme éléctorale, Oerd Bylykbashi a estimé que le consensus sur la réforme électorale est vital pour son succès.

“La réforme électorale n’aura pas de résultats, ne générera rien et ne sera pas qu’une souillure pour l’Albanie, s’il n’y aura pas de concensus sur la réforme électorale et s’il n’y aura pas de lutte contre le crime organisé”, a-t-il déclaré.

De son côté, l’ancienne ministre de l’Intégration, l’élue du Mouvement socialiste de l’Intégration (MSI, LSI en albanais), Klajda Gjosha a demandé le consensus et l’inclusivité. “Les élections n’étaient pas une condition, mais l’un des principaux critères, la démocratie étant mesurée par des élections, et la réforme électorale doit être close une fois pour toutes. Nous avons eu une commission ad-hoc et je suis content qu’il est crée à nouveau. Premièrement, la réforme doit être inclusive, consensuelle, garantissant la non-inclusion des personnes ayant des antécédents criminels aux élections”, a déclaré Mme. Gjosha.

Dans son intervention, le député du Parti socialiste (PS, force gouvernante), Eduart Shalsi a donné l’exemple de l’accord de 18 mai, en tant que le bon moyen et un gage aux élections libres et équitables.

“Est-ce que nous sommes capables d’améliorer le processus électoral? Bien sûr, les recommandations de l’OSCE et du BIDDH sont claires. L’opposition lit le rapport international comme elle lit son résultat historique plus faible au cours des 27 dernières années, sans réfléchir. Les élections n’étaient pas parfaites, mais évidemment les meilleures. Nous avons l’opportunité de les améliorer et l’OSCE/BIDDH a défini certaines tâches pour améliorer le processus”, a déclaré M.Shalsi.

/a.g/ /irmapu/

 

Load More Related Articles
Load More By Irma Pulake
Load More In Actualité

Check Also

Le programme national d’emploi présenté au printemps

TIRANA, 23 fév /ATA/ – Le Premier ministre Edi Rama a déclaré que le Programme natio…